logo
black-logo

Eid Lab

Retour

Identité en ligne : Tout savoir sur les noms de domaine et choisir le vôtre sereinement

8 min de lecture - 19 septembre 2023

Nom de domaine

Lorsque l’on crée son propre site web, il est très important d’enregistrer un nom de domaine. Ce dernier représente l’adresse de ton site sur le réseau qu’est internet et permet une identification simple et rapide de celui-ci par les internautes.

Mais qu’est-ce qu’un nom de domaine et, à quoi va-t-il te servir ?

Tu es en train de créer ton site web ou ta propre marque et l’on t’a fortement recommandé de te créer un nom de domaine. Le hic, tu ne sais pas ce que c’est ni comment créer le tien ?

Voici les infos à connaître pour un nom de domaine personnalisé et optimisé pour ta société.

Un nom de domaine, qu’est-ce que c’est ?

Pour faire simple, un nom de domaine est composé, à la base, de plusieurs chiffres. Ces chiffres permettent à internet de situer ton site web sur le réseau, on appelle communément ces chiffres « adresse IP ».

Afin que ce soit plus facile de s’y retrouver, pour nous les humains, ces noms de domaine sont traduits par des mots.

Il faut également savoir qu’un nom de domaine est unique et spécifique à chaque site, il ne peut donc pas y avoir de doublons.

Les noms de domaine sont supervisés par l’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers). Ils se chargent de réguler et de contrôler les noms de domaine et les extensions de domaine si celles-ci ne sont pas conformes.

Ne pas oublier, un nom de domaine n’est qu’une petite partie de ce qu’on appelle quotidiennement URL (Universal Resource Locator), ou adresse web.

Le nom de domaine est composé de plusieurs caractères et de différents niveaux. Il débute par ton domaine « brut » (nom de ta marque, de ton association ou encore ton nom propre, etc.). Puis vient s’ajouter une extension qui indique l’espace de nommage.

Afin que la localisation de ton site soit plus simple et plus précise, le nom de domaine est composé de plusieurs niveaux.

Les différents niveaux de nom de domaine

Pour situer un site web dans le flux incessant du web, les noms de domaine se sont diversifiés afin d’identifier le pays dans lequel il se trouve ou encore le type de site qu’il représente.

Regardons ça de plus près.

Premier niveau de domaine

Nous appelons domaine de premier niveau ou TLD (Top-Level Domain) ou encore « extension de domaine », les lettres se trouvant tout au bout de ton URL, après le dernier point.

Cette extension donne des informations sur la localisation de ton site ou encore sur le type de site.

🔎

Par exemple : .com peut se traduire en « site commercial ».

Nom de domaine 1

Ce nom de domaine de premier niveau peut-être décliné en gTLD, qui est un nom de domaine de premier niveau dit « générique » : .com, .org, .net, .app, .store, etc.

Il existe le sTLD pour des noms de domaine sponsorisés, car ils sont supervisés par des organisations privées. Comme : .gov, .educ, .int, .jobs, etc.

Pour finir, il existe les noms de domaine de premier niveau nationaux qui sont représentés par ccTLD et indique le code d’un pays avec deux lettres : .fr (France), .es (Espagne), .us (États unis), .ca (Canada), etc.

Deuxième niveau de domaine

Un domaine de deuxième niveau ou SLD (Second Level Domain) est la partie personnalisable de ton domaine. Il représente en général le nom de ton site et/ou de ta marque.

🔎

Exemple : www.eid-lab.fr : le nom de domaine de niveau 2 est « eid-lab ».

Attention, un SLD peut aussi être représenté par un domaine de niveau 1, je m’explique :

Une adresse web est composée d’un sous-domaine, d’un nom de domaine et d’une extension de domaine. Ces derniers, en fonction du nombre d’informations que l’on souhaite apporter, peuvent se « déplacer ».

🔎

Exemple : Dans le premier cas : www. est le sous-domaine, eid-lab est le domaine de niveau 2 (SLD) et .fr est le nom de domaine de niveau 1 (TLD).

  • Sous-domaine

Dans certains cas, il est possible que les SLD soient considérés par les registres comme faisant partie de l’extension de domaine.

Donc, imaginons que nous souhaitions créer une partie boutique sur notre site. Il est possible de modifier l’extension, pour arriver plus rapidement sur la page souhaitée.

  • 🔎

    Le deuxième cas serait donc : coca-cola est un sous-domaine, .com est le domaine de niveau 2 (SLD) et .fr est le domaine de niveau 1 (TLD).

Autre exemple :

Nom de domaine et extension

Le domaine de troisième niveau

De manière générale, ce troisième niveau se place à gauche du SLD. Lorsqu’il n’y a que trois niveaux de domaine dans une URL, il est tout bonnement appelé sous-domaine.

Le sous-domaine est aussi considéré comme un préfixe du nom de domaine, permettant de hiérarchiser un site web.

Il est très utile pour les boutiques en ligne ou encore pour des articles de blog.

Attention, ce n’est pas systématique, car un domaine peut avoir quatre niveaux, en réalité il n’y a pas de limites au nombre de niveaux de domaine. Il est tout de même rare d’en voir plus de quatre.

On peut prendre l’exemple :

impots.gouv.fr

Maintenant que l’on sait comment fonctionnent les différents niveaux de domaine, nous allons nous pencher sur la création de celui-ci, pour que ton site soit le mieux référencé possible, car un nom de domaine qui comporte un domaine de deuxième niveau ET un domaine de premier niveau est un nom de domaine pleinement qualifié.

Comment choisir son nom de domaine

Un nom de domaine ne peut être acheté à vie, mais seulement pour une durée déterminée allant de 6 mois à 10 ans. Si le nom de domaine que tu as choisi est déjà pris, il faudra en trouver un autre, car rappelons-le un nom de domaine est rattaché à une adresse IP, qui elle est unique.

Aujourd’hui, il existe plus de 360 millions de noms de domaine et il s’en crée des milliers chaque jour. Tu te dois d’être créatif et avoir le sens du SEO, pour que les utilisateurs puissent te retrouver facilement et que ton nom de domaine ne soit pas noyé par d’autres, similaires.

Il te faudra un peu de chance et une bonne connaissance sur le fonctionnement des noms de domaine. Ne néglige pas le SEO dans cette histoire, car en employant les bons mots tu pourrais rapidement remonter dans la SERP et surtout ne pas perdre tes lecteurs, tes clients ou encore tes prospects.

Quelques infos sont à retenir pour créer ton nom de domaine. Toi aussi tu as déjà bloqué devant le nom ou le prénom d’une personne, car tu ne sais pas comment l’orthographier ? Si tes lecteurs doivent essayer trois orthographes différentes avant de tomber sur ton site, ils risquent de ne pas insister bien longtemps. Choisis donc des mots dont l’orthographe n’est pas difficile à retenir ou encore des mots qui peuvent s’écrire de différente manière, telle que les abréviations.

Teste ton nom de domaine auprès de tes proches pour savoir s’ils l’ont bien retenu et comment ils l’écriraient. Cela leur semble-t-il simple, et spontané ?

Lors de la création de ton entreprise, ne te concentre pas uniquement sur le slogan et le logo, mais pense, en amont, à ce que cela pourrait donner sur le web. Ton nom de domaine doit être en accord avec le nom de ta société. Dans l’idéal, ils portent le même nom avec un mot clé déterminant ton activité ou une signification sur tes offres.

Évite de choisir un nom comprenant des tirets ou des points, ainsi que des chiffres, car ton audience ne saura pas s’il faut l’écrire en chiffre ou en toutes lettres.

Choisis un domaine court, facile à retenir et facile à taper.

Ne néglige pas l’extension de ton nom de domaine. Celle-ci peut faire varier le prix d’achat de ton domaine, mais il est important de bien identifier ton site pour faciliter la recherche de ton audience, mais aussi soigner ton SEO.

Si ton site est un e-commerce, le .com est alors de rigueur. En revanche, si tu souhaites un nom de domaine pour ta boutique en ligne, mais que ton URL se termine par « .org », cela va confondre Google et tes visiteurs.

Acheter son nom de domaine

Pour commencer, assure-toi que celui-ci n’est pas déjà pris, plusieurs plateformes peuvent te permettre de le faire.

Même si l’Afnic régie les noms de domaine elle ne les vend pas. L'achat s'effectue auprès de bureaux d’enregistrement accrédités.

Les hébergeurs de site web, les agences web, etc., sont accrédités pour vendre des noms de domaine. Une pierre deux coups, lorsque tu mets ton site web en production - en ligne.

Attention ! L’hébergement de ton site et ton nom de domaine sont des dépenses indépendantes. Ce n’est pas parce que ton site est hébergé que ton domaine est payé.

Attention ! (encore), car « l’achat » d’un nom de domaine est mal employé, nous achetons une licence nous permettant d’utiliser un nom de domaine sur une période déterminée.

Il faut donc également penser à renouveler ta licence. Cela peut être fait automatiquement ou non, suivant l’accord que tu as passé avec le bureau d’enregistrement.

Des rappels peuvent t’être envoyés pour t’assurer le renouvellement de celui-ci. Si tu ne souhaites pas le conserver ou que ton renouvellement n’est pas effectué, le bureau d’enregistrement que tu as choisi fera une demande de suppression officielle auprès de l’Afnic.

Sur le long terme

Si tu as des projets d’avenir vers l’international ou une déclinaison commerciale de ton activité, nous te conseillons d’acheter les variantes de ton domaine qui pourront t’être utiles, comme .com ou encore .me (pour les blogs et portfolios). Et de ne pas acheter une extension liée à ta localisation (.fr).

L’avantage de cette technique est que tu peux accumuler, sur une même URL, plusieurs extensions. Pense aussi à tes projets futurs, lorsque tu crées ton nom de domaine.

Dès que tu as cerné tes besoins et que tu sais de quelle extension tu auras besoin, achète ta licence ! Les créations de noms de domaine vont vite et comme je le disais, plusieurs milliers sont créés chaque jour. Pour t’éviter de refaire tout ce que l’on vient de voir, achète ton nom de domaine dès que tu es sûr de toi. Il est possible de l’acheter avant même que ton site web soit en ligne !

Conclusion

Maintenant que nous avons fait le point sur ce qu’est un nom de domaine, comment le créer et comment l’obtenir. Voici un court résumé de la marche à suivre :

  • Ton nom de domaine doit refléter, le plus possible, ton activité et doit correspondre au nom de ton entreprise. Privilégie un nom court, facile à retenir et facile à écrire.

  • Ne néglige pas ton extension de domaine, tu pourrais avoir envie d’acheter la licence la moins chère, mais cela peut te desservir et induire les moteurs de recherche en erreur et, sacrifier ton SEO. L’extension doit correspondre à ta localisation et/ou ton activité.

  • Tu peux te servir de plusieurs plateformes pour savoir si le nom que tu souhaites obtenir est disponible. S’il l’est, ne perds pas trop de temps avant d’acheter la licence.

  • Pense à renouveler l’achat de ta licence, sinon tu risques de voir ton domaine s’évaporer et être pris par quelqu’un d’autre.

Envie d’en savoir plus sur la création de sites web ? Retrouve tous nos articles sur le sujet, juste ici 👇

Les étapes Incontournables pour créer un site web en 2023

De la simple idée jusqu'au site web de tes rêves, en passant par le maquettage et ton image de marque. Voici le chemin à suivre pour un projet web unique.

Site web

Si tu veux aller plus loin, tu peux consulter notre livre blanc : Améliorer le trafic de votre site web

Floé

Floé Gaubert

Rédactrice web et créatrice de contenu

Content manager et rédactrice web pour studios et agences de développement, je crée des contenus visuels et rédactionnels authentiques pour les réseaux sociaux et sites web.

Vous avez un projet en tête ? Parlons-en ensemble !

logo

Eid Lab

On t'accompagne dans la concrétisation de ton projet web 🚀

Plan du site

  • Accueil
  • Contact
  • Politique de confidentialité
  • Mentions légales
📞 06 38 65 32 21